Comment faire une visite touristique de Strasbourg à vélo ?

par | 30 Avr 2021 | Tourisme à vélo

Strasbourg et sa cathédrale

Strasbourg regorge de magnifiques lieux à visiter. Connue pour ses marchés de Noël, nous oublions parfois à quel point cette ville est agréable à visiter en été. Mais pourquoi ne pas faire cela à vélo ?

Ce nouveau type de tourisme ne cesse de croître en France et ailleurs, et ses adeptes ont bien raison !

Strasbourg, capitale française du vélo

Depuis quelques années déjà, Strasbourg se place en tête du classement des meilleures villes cyclables de France. Dans le dernier classement des villes mondiales les plus cyclables, datant de 2019, cette ville s’est même retrouvée à la 5e position.

Plusieurs enquêtes faites par différents organismes existent, les critères pris en compte étant donc variés : ressenti des cyclistes eux-mêmes, qualité des infrastructures, image du vélo dans la ville, actions politiques menées pour le développer, etc.

En effet, cette ville essaie depuis plusieurs années déjà de diminuer le nombre de voitures dans la ville et de faciliter l’accès pour les vélos.

Là-bas, 16 % des trajets sont effectués à vélo.

Les différents moyens pour s’y rendre

Pour y aller, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Pour les plus sportifs, pourquoi ne pas utiliser directement votre vélo ? Il y a deux voies d’eurovélo à Strasbourg, à savoir la 5 et la 15. Cela vous permet d’avoir accès à des routes très bien faites, indiquées et bien desservies de restaurants et de logements.

La véloroute 5 relie Canterbury (au Royaume-Uni) à Brindisi (en Italie) . L’eurovélo 15 va de Andermatt (en Suisse) à Hoek van Holland (aux Pays-Bas). Ainsi, si vous venez du nord de Strasbourg ou du sud, vous pourrez emprunter une de ces deux voies.

Si vous venez de l’est ou de l’ouest, vous pouvez emprunter l’eurovélo 6 qui va de Saint-Nazaire jusqu’en Roumanie. Peu avant Strasbourg, vous devrez cependant la quitter car elle n’y passe pas.

Une autre solution est tout simplement le train. Moyen de transport assez écologique, il sera en phase avec votre projet de tourisme. Vous pouvez facilement y mettre vos vélos. Cependant, nous vous conseillons d’éviter de le prendre lors des horaires de pointe (en plus, les billets seront moins chers).

Si vous préférez les trajets en car, vous pouvez également mettre votre vélo dans un flixbus. Cela ne coûte qu’environ 10 € de plus et reviendra donc moins cher que de louer votre vélo sur place.

Les pistes cyclables de Strasbourg et ses axes principaux

Strasbourg, capitale du vélo, possède donc logiquement un grand nombre de pistes cyclables : près de 600 km !

Déjà, une rocade spéciale vélo a été créée il y a peu, ce qui permet d’être en sécurité dans, mais aussi autour du centre-ville. Une partie de celle-ci est même commune aux trajets des eurovélos 6 et 15.

Une idée d’itinéraire sympathique est de longer les cours d’eau. Il y a beaucoup de parcours jalonnés le long de l’Ill notamment, ou bien du fossé du Faux Rempart.

Les trajets sont indiqués à la manière de bus, avec une bonne signalisation, des couleurs et des lettres.

La piste des forts qui entoure la grande banlieue de la capitale alsacienne traverse aussi la ville à l’est. Votre balade à vélo à Strasbourg pourra donc aussi la rejoindre pour un angle historique si vous empruntez ces chemins.

Voilà pour vous aider une carte des pistes cyclables de Strasbourg.

 

Les lieux touristiques incontournables et leur accessibilité à vélo

Se promener à vélo à Strasbourg c’est une bonne idée, mais que visiter à tout prix une fois sur place ? Voilà notre sélection des 3 visites incontournables à faire lors de votre voyage à Strasbourg.

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

La première chose à voir est un monument, et pas des moindres : la célèbre cathédrale.

Une fois dedans, vous vous retrouverez face à son horloge qui date du milieu du XIXe siècle. La visite de celle-ci coûte 3 € et vous avez accès à un film explicatif. À heures fixes, des automates s’activent. Pensez donc à vous renseigner pour arriver au bon moment.

Elle se trouve en plein centre ville donc son accès est très simple depuis tous les points de la ville. De plus, sa taille fait que vous la verrez de loin et n’aurez aucun mal à la rejoindre.

Seul défaut pour une ville si cyclable, il n’y a pas de rack à vélo devant celle-ci. Cependant pas d’inquiétude, vous trouverez forcément une barrière ou un poteau pour le laisser en toute sécurité le temps de votre visite.

Ensuite, nous vous conseillons de vous promener dans le centre ville pour profiter du soleil alsacien et admirer l’architecture.

La Petite France

Le quartier dans lequel il faut absolument vous rendre est le quartier de la Petite France (que vous trouverez parfois aussi sous le nom de quartier des tanneurs). Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis plus de 30 ans. Il se trouve à moins d’1 km de la cathédrale.

Typiquement alsacien, si vous êtes adeptes de photographie, comptez-y du temps ! Ses canaux, maisons à colombages et fleurs à foison vous charmerons. Pensez à vous arrêter au barrage de Vauban.

En tant que cyclistes, nous vous conseillons vivement de ne pas y aller aux heures de pointe. En effet, les ruelles peuvent rapidement être remplies ce qui rendra plus difficile votre circulation. En vous y rendant le matin par exemple, vous serez plus tranquilles et savourerez d’autant plus votre virée pittoresque.

Le parlement européen

Pour finir, le parlement européen se trouve à 3 km de là. Il est donc là encore facilement accessible à vélo. Vous pourrez les y laisser en les attachant devant.

Il peut être visité, et ce, gratuitement. Cette touche un peu plus culturelle et politique, certes moins dépaysante, reste un incontournable. Vous en ressortirez incollables sur le fonctionnement de l’Union Européenne ! Vous avez aussi la possibilité de suivre une session plénière.

Un fois sortis, vous pourrez vous reposer un peu au parc de l’orangerie qui se trouve juste à côté.

Ce programme de visite peut se faire sur la journée, mais pour savourer pleinement votre séjour, et parce qu’il reste encore de belles choses à voir, nous vous conseillons d’y rester environ 3 jours.

Après cela, nous vous invitons fortement à aller découvrir les vignobles d’Alsace, en rejoignant la route des vins d’Alsace à vélo.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.