Que ce soit en appartement ou dans un garage, ranger un vélo demande un peu d’organisation. Bien sûr, vous pouvez le poser négligemment contre un mur mais au moindre déséquilibre, c’est la chute assurée et vous ne voudriez pas abîmer votre bicyclette chérie. C’est pourquoi les dieux de la petite reine ont créé tout un tas de solutions pour ranger un vélo de façon efficace. Reste à choisir le solution la plus adaptée selon votre configuration.

Pourquoi ranger son vélo ?

Après tout, vous pourriez le poser à la va comme je te pousse, un peu n’importe où et faire l’économie d’un support. Hélas, comme évoqué dans l’introduction, c’est le meilleur moyen de se retrouver avec son précieux biclou vautré au sol, fourche tordue et freins déréglés.

Il est aussi assez pénible de toujours avoir son vélo dans les pattes, toujours posé au mauvais endroit quand on veut attraper quelque chose. Et puis, il faut avoir au moins un support de disponible. Ce n’est pas toujours le cas.

Bref, disposer d’un rangement pour vélo adéquat permet de gagner du temps, de la place, du stress en moins.

Quels sont les options pour bien ranger son vélo ?

Tout dépend de la place dont vous disposez, de la sécurité du local, de la dispositions des lieux ou de vos talents de bricoleur.

La solution la plus simple est de stationner votre vélo au sol. Plusieurs solutions s’offrent à vous : un râtelier, un pince-roue, un garage à vélo avec les potelets fièrement dressés…

Vous pouvez aussi soulever votre bicyclette pour la fixer au mur : crochet frontal ou latéral, poulie, rampe sont alors vos amis pour la vie.

Découvrons toutes ces solutions une par une.

1- Le râtelier

rack vélo 3 places

Le râtelier à vélo est aussi appelé pince-roue” ou rack à vélos. Il s’agit d’un support posé au sol composé d’arceaux dans lesquels on vient glisser la roue avant ou la roue arrière de la bicyclette.

Le râtelier à vélo permet de stabiliser de un à six vélos côte à côte. Certains modèles proposent des compartiments décalés pour ranger plusieurs vélos sans que els guidons ne se touchent. Le râtelier peut être fixé au sol pour éviter le vol.

2- Une béquille

béquille de vélo

Vélo vintage posé sur sa béquille

Solution simple et efficace, la bonne vieille béquille permet de garer un vélo sans se poser trop de questions. Son principal avantage : où qu’on aille, elle est prête à l’emploi puisque accrochée au vélo évidemment.

Inconvénient : elle pèse son poids et on la transporte partout tout le temps. Elle n’assure pas forcément une très bonne stabilité au vélo non plus.

3- Le support vélo latéral

Ce type de support permet d’accrocher le vélo par le côté. Il se fixe au mur. IL ne reste plus qu’à surélever le vélo à la force des bras pour le poser sur son stand. Ce système est très robuste et permet de stabiliser des vélos lourds tels que des vélos électriques qui peuvent peser jusqu’à 30 kilos.

4- Le support de voyage

SI vous souhaitez garer votre vélo lors de voyages ou de sorties, vous pouvez opter pour un support pliable de voyage. Il s’agit d’un râtelier qui permet de stocker un unique vélo. Il se repli pour se glisser dans une sacoche ou une remorque à vélo de voyage. Ce système peut aussi être utilisé chez soi, en appartement ou en garage car il occupe peu de place.

5- Le rangement vélo à poulie

rangement de vélo à poulie

Si vous manquez de place au sol, vous pouvez prendre un peu de hauteur. Vous pouvez alors ranger votre vélo au plafond. Un système de poulie permet de surélever la bicyclette jusqu’au plafond. 2 crochets viennent se fixer l’un sur le guidon l’autre sous la selle. Certains systèmes permettent de tracter des vélos lourd tels que des VAE en toute sécurité. Avec ce système à poulie, on fixe le vélo au sol et il suffit d’actionner un câble pour tirer le vélo jusqu’au plafond.

6- un rangement à crochets au plafond

Le système de rangement vélo à crochets permet de suspendre un ou plusieurs vélo au plafond sans poulie. Il suffit de placer la roue avant dans les cintres et d’accrocher la roue avant . Pour ne pas abimer la jante, les crochets sont généralement recouverts d’une protection en plastique. L’inconvénient principal de ce système est qu’il faut une bonne condition physique pour soulever le vélo et l’accrocher au mur.

7- Des crochet muraux

crochet mural pour vélo

Simple comme bonjour le crochet mural pour vélo

Même principe que pour les crochets au plafond mais ici les crochets sont fixés au mur. Un range-vélo mural permet de ranger un vélo à la verticale contre un mur. Le vélo peut se placer de façon parallèle au mur ou en position perpendiculaire.

8- Un râtelier avec crochets

Ce type d’installation se développe de plus en plus. Il se compose de crochet qui suspendent els vélos par la roue avant, d’une barre latérale, et parfois d’une boucle pour sécuriser le vélo rangé dans une espace collectif.

9- Un abri à vélo

Barres de fixation pour abri de vélo

Il s’agit d’un équipement d’extérieur. C’est l’équivalent d’un parking ou d’un abri à vélo. Des arceaux en métal permettent de poser les vélos et de les attacher. Une protection contre la pluie surplombe généralement l’ensemble.

10- Un bricolage maison

Moins cher et tout aussi pratique à condition de savoir bricoler, vous pouvez facilement vous fabriquer un support à vélo avec une palette en bois. L’interstice entre chaque planche permet de glisser une roue de vélo à la manière d’un râtelier classique.

Vous pouvez aussi utiliser de vieux pneus de voiture, coupée dans le sens du diamètre et cloués sur une planche en bois.