Bien choisir un abri à vélo : le guide complet

par | 8 Déc 2021 | Uncategorized

parking à vélo

La première étape pour trouver l’abri à vélo de jardin idéal est d’évaluer vos besoins. Avez-vous besoin d’un petit espace de rangement pour un ou deux vélos ? Ou avez-vous toute une flotte de vélos à protéger de Dame Nature ? S’il ne s’agit que d’un ou deux vélos, un simple abri à vélos fera l’affaire. En revanche, si vous avez de nombreux vélos et beaucoup d’autres choses à ranger, un garage extérieur sera plus approprié.

Les différents modèles d’abris à vélo

Il existe trois principaux types d’abris à vélos : les abris en métal, les abris en bois et les abris en plastique.

Vous pouvez aussi installer une marquise fixée sur un mûr.

Votre abri vélo peut-être en bois, en acier ou en pvc.

Les abris en métal sont les plus durables, mais aussi les plus chers. Les abris en bois sont moins durables que ceux en métal, mais plus abordables. Les abris en plastique sont les moins chers, mais aussi les moins durables

Lorsque vous choisissez un abri à vélo, tenez compte de votre budget et de la quantité d’argent que vous pouvez investir.Plus l’abri est durable, plus il durera longtemps.

Il existe de nombreuses façons de garder votre vélo en sécurité et au sec par mauvais temps.

Vous pouvez acheter une simple housse, un abri protecteur qui se fixe à l’aide de supports métalliques ou de vis près du sol (parfait s’il n’y a pas assez de place sous un surplomb), fixer un de ces petits abris faits spécialement pour les vélos à l’intérieur tout dépend de l’espace de rangement dont vous disposez.

Où trouver un abri vélo pas cher ?

Solution : Un abri à vélo de bonne qualité protégera votre investissement de deux façons.

Tout d’abord, il protégera votre vélo contre le vol et les dommages lorsqu’il est stocké à l’extérieur ou pendant le transport. Ensuite, en protégeant votre vélo des éléments comme la pluie et la neige, il peut contribuer à prolonger sa durée de vie. Le prix le plus bas n’est pas toujours le meilleur choix lorsqu’il s’agit de sélectionner une solution de stockage de vélos, car de nombreux modèles bon marché sont mal fabriqués avec des matériaux de qualité inférieure qui ne dureront pas aussi longtemps qu’ils le devraient s’ils sont utilisés régulièrement et maltraités à l’extérieur au fil du temps (en particulier dans les zones à fort trafic).

En investissant un peu plus d’argent au départ dans un produit mieux construit, vous pourrez profiter au maximum de votre nouvel achat pendant des années sans avoir besoin de pièces de rechange ou de réparations… ce qui signifie que vous ferez des économies !

Quels sont les critères pour bien choisir un abri de vélo extérieur ?

Vous pouvez choisir un abri pour vélos qui correspond à vos besoins et à votre budget

  • Le nombre de vélos que vous souhaitez stocker. L’abri doit être suffisamment grand pour permettre le rangement du vélo et de ses accessoires
  • Le prix que vous êtes prêt à dépenser pour l’unité elle-même, les frais d’installation si nécessaire (vous devrez faire appel à un expert dans certains cas) et les frais d’entretien courant sont également des facteurs importants lors du choix d’un abri extérieur.
  • L’espace de stockage dont vous disposez
  • Les conditions extérieures dans lesquelles l’abri sera installé (beaucoup de vent et de pluie, par exemple)
  • Vos préférences en matière de design et de couleur. Un abri à vélo attrayant est un atout !

Eventuellement, l’abri doit être facile à monter et à démonter

Quels sont les prix des abris à vélo ?

Il existe de nombreux types d’abris et les prix varient en fonction de ce que vous voulez – que votre budget soit bas ou haut de gamme !

Les housses pour vélo commencent à environ 7 euros pour une housse individuelle et peuvent atteindre 30 euros si vous achetez en gros en ligne depuis la Chine.

Les coffres métalliques coûtent de 500 à 700 euros, tandis que les supports à fixer à un mur varient entre 250 et 400 euros, livraison comprise.

Comment installer un abri à vélo dans une copropriété ?

Il est essentiel de suivre quelques principes simples afin de construire un espace de stationnement pour vélos dans un copropriété.

Une surveillance à plusieurs niveaux

Les parkings à vélos doivent être surveillés afin de garantir la sécurité des vélos et de lutter contre le vol de vélos. La surveillance passive, opérationnelle et active sont trois types de surveillance.

Toutes les personnes présentes sur les lieux ou dans les environs constituent une surveillance « passive ». Les passants, les habitants des immeubles adjacents et le personnel des entreprises voisines ont un effet dissuasif sur les voleurs. Pour être efficace, le parking doit cependant être aussi visible que possible par le plus grand nombre de personnes possible.

Une surveillance fonctionnelle implique que les personnes travaillant à proximité de l’abri pour vélos peuvent être amenées à surveiller la zone en plus de leur travail habituel. Il peut s’agir, par exemple, d’une nounou ou d’un agent de sécurité. Cependant, dans cette situation, il n’y a pas d’obligation de résultat et le surveillant ne pourra pas être tenu responsable.

La supervision ou surveillance active consiste à engager des gardes ou des agents de sécurité qui se consacrent principalement à la gestion et à la surveillance de ces parcs de stationnement. C’ets plus cher mais absolument radical en terme de sécurisation.

Un éclairage efficace et un abri à vélo bien transparent offrent une sécurité supplémentaire.

Ces parkings doivent être visibles de l’extérieur 24 heures sur 24 afin d’assurer une surveillance efficace. Un bon éclairage est nécessaire. Pour mieux distinguer ce qui se passe à l’intérieur, un abri à vélos aux parois transparentes est fortement recommandé.

Un abri vélo sécurisé

Les bicyclettes peuvent être garées de manière sécurisée à l’intérieur d’un espace clôt, d’une grille ou d’un abri pour bicyclettes. Un verrou mécanique ou électrique, un badge ou un code d’accès, ou tout autre type de mesure de sécurité peut être utilisé avec l’abri à vélos.

Les bicyclettes doivent être attachées à des endroits fixes avec un ou plusieurs points fixes pour attacher les bicyclettes à deux ou trois positions. Ainsi, le cycliste peut relier le cadre et la roue avant (2 points) ou le cadre et la roue avant + la roue arrière (3 points).

Comment bien ranger un vélo ?

Quelques conseils de circonstance pour bien ranger votre vélo :

– Garez le vélo dans un abri ou un garage
– Verrouillez le cadre et au moins une roue à un objet fixe
– Enlevez la selle, le guidon et toute autre partie amovible qui pourrait être volée
– Enveloppez le vélo dans une housse ou rangez-le dans une boîte dédiée

Les vélos peuvent également être placés plus près les uns des autres en utilisant un modèle de porte-vélos à chevrons. Si les vélos sont accessibles par l’avant ou l’arrière, on peut utiliser une distance de 70 cm entre chaque support à vélos. Sinon, si un seul côté de la bicyclette est accessible, on peut utiliser un espacement de 90 cm.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.