Comparatif du budget plan vélo des grandes agglomérations françaises

par | 25 Oct 2021 | Mobilité urbaine

Plan vélo des agglomérations

Le “plan vélo” est un projet qui a pour ambition de réduire l’usage de la voiture et d’inciter la population à utiliser le vélo quotidiennement. Ce plan annoncé par le gouvernement et les grandes métropoles urbaines vise donc à accroître les déplacements en vélo à l’échelle nationale et locale. Chaque agglomération dispose également de son plan vélo spécifique avec un budget dédié.

Tableau comparatif des budgets vélo des principales villes de France

Ce tableau vise à comparer le budget vélo des plus grandes villes de France sur la base du nombre d’habitants de chaque métropole. Le nombre d’habitants pris en compte est celui de l’agglomération dans son ensemble avec les communes environnantes de la conurbation.

VILLE BUDGET PERIODE HABITANTS BUDGET / HAB
Paris 250 000 000 € 2021-2026 2 175 601 115 € / habitant
Marseille 60 000 000 € 2019 -2024 1 892 419 31 € / habitant
Lyon 100 000 000 € 2020 -2026 (voir 2030) 1 395 342 71 € / habitant
Toulouse 80 000 000 € 2021 – 2026 783 353 102 € / habitant
Nantes 115 000 000 € 2021 – 2026 656 275 175 € / habitant
Montpellier 150 000 000 € 2021 – 2025 478 548 313 € / habitant
Strasbourg 100 000 000 € 2021 – 2026 499 357 200 € / habitant
Bordeaux 10 000 000 € 2021 – ? 801 041 12 € / habitant
Rennes 70 000 000 € 2021 – 2025 451 762 154 € / habitant
Orléans 5 300 000 € 2021 – 2028 292 177 18 € / habitant

Plan vélo national et local

Ce programme, appelé “Plan vélo et Mobilités actives” a pour objectif d’atteindre 9 % des déplacements en 2024 où le budget varie en fonction de la région et de son nombre d’habitants.

L’Etat mettra en place de façon globale 4 axes de stratégies différents. Tout d’abord, le but est de développer les aménagements et les pistes cyclables afin d’améliorer la sécurité routière. Pour cela le gouvernement souhaite mettre en place un budget de 350 millions d’euros.

Ensuite ce plan vise à empêcher le vol de vélos qui en compte 300 000 par an. Puis la création de ce projet a principalement pour ambition de faire reconnaître le vélo en tant que mode de transport avec la mise en place d’un forfait mobilité durable pour les salariés.

Enfin, ce Plan Vélo voudrait encourager la population à changer son mode de déplacement pour privilégier le vélo. Le Gouvernement souhaite donc développer une “culture” vélo avec le déploiement de plusieurs actions pour permettre d’adopter ce mode de transport dès le plus jeune âge.

En effet chaque territoire est déterminé à favoriser les enjeux écologiques grâce à la mise en place d’un fond « mobilité active ». Avec un total de 275 dossiers déposés par 170 collectivités en 2019, cet engouement prouve l’engagement des régions en faveur de l’écologie notamment.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.